VERFORA

Fièvre et refroidissement – qu’est-ce qui aide?

La fièvre n’est pas une maladie en tant que telle, mais un moyen pour l’organisme de se défendre contre les inflammations, les bactéries ou les virus. L’augmentation de la température du corps a pour but d’inhiber et d’affaiblir les intrus nuisibles de sorte que votre système immunitaire puisse combattre les assaillants. Normalement, la température corporelle d’une personne se situe entre 36 et 37°C. Si elle atteint 38°C, vous avez déjà de la température. La fièvre élevée commence à partir de 38,5°C.

Traiter la fièvre légère en cas de refroidissements

Lorsque la température augmente au-dessus de 38°C, il est sensé que vous mesuriez régulièrement la température et consultiez un médecin en cas d’urgence si la température augmente. D’ailleurs, lorsque la température change, vous le sentez. Si vous avez des frissons, vous pouvez considérer que la fièvre augmente. Lorsqu’elle baisse, en revanche, l’organisme réagit par des bouffées de chaleur. La première chose à faire en cas de température élevée, et qui aide en cas de fièvre, ce sont les cataplasmes des mollets. Humidifiez des serviettes et placez-les brièvement au réfrigérateur. Enveloppez les serviettes autour de vos mollets et attendez que le tissu se réchauffe. Les cataplasmes au fromage blanc froid sont encore plus efficaces. Il est important qu’en cas de fièvre vous buviez toujours suffisamment. Les tisanes ont une action antipyrétique qui a des répercussions positives sur votre organisme.

Correctement traiter une fièvre élevée

Si votre température corporelle dépasse les 38.5°C, vous souffrez de fièvre élevée. Il s’agit alors de surveiller constamment la température et de consulter un médecin. Celui-ci vous prescrit d’abord des médicaments qui agissent contre les symptômes de la fièvre. Vous pouvez avoir recours à des remèdes pour faire baisser la fièvre. De même, les médicaments contenant le principe actif ibuprofène ou paracétamol ont une action antipyrétique et sont bien tolérés. Etant donné que le principe actif aide également à combattre les douleurs qui accompagnent souvent la fièvre, vous ressentirez rapidement un soulagement. Si la fièvre ne baisse pas, vous devez consulter le médecin.

Surveiller la fièvre en cas de refroidissements

Même si la fièvre est une réaction naturelle de l’organisme, elle doit être observée. Mesurez régulièrement la température. Vous obtenez des valeurs particulièrement exactes lorsque vous effectuez la mesure par voie rectale ou dans l’oreille. Si vous n’êtes pas sûr(e) ou vous sentez de plus en plus mal, il est nécessaire de consulter un médecin. N’hésitez pas longtemps, mais faites rechercher la cause d’une fièvre élevée en cas de refroidissements.

DemogripalDE.jpg

Demogripal® C

à partir de 12 ans
AlgiforLiquidCapsDE.jpg

Algifor L® Liquid caps 400

à partir de 12 ans
AlgiforDoloJrSuspensionDE.jpg

Algifor® Dolo Junior

à partir de 6 mois